©2017-2019: Nicolas Schtickzelle

1/11

La plupart des espèces sont en déclin en raison de perturbations d'origine humaine:

  • destruction et fragmentation de l'habitat

  • changement climatique

  • pollution

  • chasse et pêche excessives

  • introduction d'espèces exotiques

Mettre un terme à cette érosion biologique est devenu un défi majeur pour l’humanité.

Une conservation et une gestion proactives de la biodiversité supposent une compréhension approfondie des processus déterminant la viabilité des espèces et des populations.

Ma recherche en écologie quantitative repose sur cet objectif de protection de la biodiversité.

PRINCIPAUX INTERETS DE RECHERCHE

Dynamique des métapopulations

Les métapopulations sont des groupes de populations locales habitant un paysage fragmenté, persistant dans un équilibre d'extinctions locales et de recolonisations par des mouvements de dispersion.

Nos recherches portent sur l'interaction entre la dynamique locale (démographie) et la dynamique régionale (dispersion et synchronie des populations).

Dispersion et écologie du mouvement

La dispersion est un processus fondamental pour la dynamique des métapopulations, et plus largement pour les dynamique écologiques et évolutives.

Nous nous intéressons aux causes et aux conséquences de la dispersion et à la manière dont le comportement des individus en matière de mouvement interagit avec la configuration du paysage pour déterminer une dispersion et une connectivité efficaces.

Prédire la viabilité des espèces

La capacité de prévoir la performance future d’une espèce ou d’une (méta)population est d’une importance capitale pour la conception et l’évaluation des directives de conservation et de gestion.

Nous utilisons des approches de modélisation (telles que l'analyse de la viabilité des populations) pour prédire l'avenir des (méta)populations en fonction de scénarios environnementaux et de plans de conservation.

Développer des méthodes pour l'écologie

La recherche en écologie et en évolution a beaucoup à gagner de la généralisation et de la diffusion des méthodes développées pour des études de cas spécifiques.

Qu'ils soient liés à la collecte de données et à l'analyse statistique, aux approches de modélisation ou à la construction d'instruments de recherche, nous nous engageons à rendre nos développements aussi généraux que possible, à les documenter et à les transmettre à la communauté scientifique.